Parasites des bois de construction : champignons, insectes et termites

Quelles sont les parasites du bois -insectes xylophages, termites, champignons lignivores ?

Comment détecter la mérule ? Comment la mérule de développe ?

Que faire en présence de champignons ? Comment lutter contre les mérules ?

Les pathologies du bois, dans la construction, sont les dégradations des bois de construction.
Les deux types de dégradations :

  • les dégradations biologiques
  • les dégradations structurelles mécaniques.

Les agents de dégradation biologique sont les insectes à larves xylophages (capricornes, lyctus, vrillettes…) comme les termites et les champignons lignivores (mérule et autres).

Les bois en extérieur (structures, aménagements…), les charpentes et structures intérieures et les aménagements intérieurs peuvent être affectés.

Une analyse préalable permet à l’expert de déterminer le type de mission à réaliser :

  • diagnostic et analyse de la situation
  • diagnostic, analyse de la situation et préconisations
  • diagnostic, analyse de la situation, préconisations et prescriptions.
  • diagnostic termites dans le cadre des zones délimitées par arrêté préfectoral

Le diagnostic est un examen approfondi de la situation en fonction des agents de dégradation biologique présents.

Pour bâtiment infesté par des insectes à larves xylophages (capricorne, vrillettes, lyctus…), l’examen doit porter sur l’ensemble des éléments en bois (charpente, plancher, solivage…).

  • Si le bâtiment est infesté par des termites en zone délimitée par un arrêté préfectoral, l’examen doit porter sur l’ensemble du bâtiment et du non bâti 10m autour de la construction (en fonction du contrat établi entre l’expert et le donneur d’ordre). Norme NF P 03-201.
  • Si le bâtiment est infesté par des champignons lignivores (mérule ou autres), l’examen doit porter sur la totalité du bâtiment et les éléments extérieurs. l’Expert rédige un rapport de constat de l’état parasitaire. Norme NF P 03-200.

L’analyse de la situation met en corrélation les résultats du diagnostic et permet de déterminer, le type d’infestation et son ampleur, les conséquences sur le bâtiment, le traitement à effectuer et les parties à traiter.

Suivant l’analyse de la situation, l’expert en pathologies du bois indique au donneur d’ordre, les mesures de protection à mettre en place pour stopper l’infestation.
L’expert en pathologies du bois peut orienter le client vers des entreprises spécialisées et certifiées en traitement curatif, et donner une idée sur le traitement à effectuer (traitement curatif ou préventif, du terrain et/ou de la construction).

Mérule en France

La mérule peut se retrouver partout en France dès lors que l’on trouve du bois dans la construction. Une humidité ambiante située entre 20 et 40% environ, une température entre 12 et 25° environ, un confinement et une obscurité sont les vecteurs du développement de la mérule.
Un bâtiment « sain » clos, ventilé, entretenu et sans humidité anormale sera à « l’ abris » de la mérule en France.

La région Normandie

La région Normandie regroupant 5 départements, La Seine-Maritime (76), l’Eure (27), le Calvados (14), La Manche (50) et l’Orne (61). Région tempérée avec un climat océanique, marqué par la douceur des températures et de l’humidité. Ces conditions climatiques sont des vecteurs du développement de la mérule dans la constructions en Normandie. Les Maison à colombages en bois sont souvent touchées par la mérule en Normandie.

Le département de la Seine-Maritime

La Seine-Maritime bordée par la Manche et son climat maritime, favorise le développement de la mérule dans les bâtiments anciens en construction en bois type colombage.
Seuls certains quartier d’Yvetot sont déclaré zone « mérule » en Seine-Maritime (76).
Mais on peut en retrouver dans les constructions dès lors que l’on retrouve une humidification anormale, une construction en bois et un confinement.

Le département de L’Eure

Dans le département de l’Eure (27), s’il n’y a pas de site déclarée « mérule » par la préfecture, hors lors de nos nombreuses expertises, nous avons découvert plusieurs sites d’infestations dans les villes comme Évreux, Louviers, Vernon, Conches en Ouche, Damville, Les Andelys, Bernay, Breteuil sur Iton et d’autres encore…
Le style d’habitation ancien à structure bois, l’humidité ambiante, la douceur des températures sont des éléments du développement de la mérule dans l’Eure (27).

Le département du Calvados

Le calvados (14), département de basse Normandie n’est pas déclarée touché par la mérule en préfecture, hors lors de nos nombreuses expertises, nous avons découvert plusieurs ville infestées comme ; Deauville, Trouville, Cabourg, Caen Lisieux et d’autres villes moins grandes …
La longue zone côtière de la Manche, son climat océanique, la douceur des températures et l’habitat ancien fait du Calvados un département très touché par la mérule.

Zone challandise
Zone d'intervention : 27, 76, 75, 60, 61, 28, 02, 41, 45, 53, 72, 14, 50, 95, 78, 93, 94, 92, 77, 91, Le Mans, Le Havre, Rouen, Dieppe, Reims, Orléans, Tours, Paris, ...